HISTORIQUE DE LA SONIDEP

La société Nigérienne des produits pétroliers (SONIDEP) a été créée par l’ordonnance n°77-01 du 20 Janvier 1977. C’est une société Etatique dont le siège et à NIAMEY  la capital du Niger, situé au 361, Rue Nb 1 avenue Abdoulaye Fadiga Niamey bas (République du Niger). Avec un capital de (1) milliard de franc CFA.

Le Niger est un pays enclavé  situé dans la partie Nord-est de l’Afrique de l’Ouest avec une superficie de 1.267.000km² dont le 3 /4 est  désertique et compte plus de 18.000.000 à nos jours.

La République du Niger s’étend en latitude entre 11°37et23°33Nord, et en longitude 0°06 et16° Est du méridien d’origine. Le Niger partage ses frontières avec l’Algérie et la Libye au Nord, le Tchad à l’Est, le Nigeria et le Benin au Sud, le Burkina et le Mali à l’ouest.

Apres les indépendances, le Niger étais confronté aux exigences du  processus de développement économique et social dans une période caractérisé par une extrême rareté des ressources à tous les niveaux et aussi par un potentiel important des besoins individuel et collectif à satisfaire. Seul l’Etat organise et jouissant d’une certaine crédibilité extérieure pouvant relever le défi.

Pour relever ce défi économique, au début des années 1977 ; le Niger s’est engagé dans une politique de création et développement économique de structure d’exploitation dans la quasi-totalité des secteurs de l’économie.

Ainsi des entreprises comme : SONICHARD, NIGELEC, LA NITRA, L’ONAREM ET LA SONIDEP ont vu le jour.

Au premier rang de préoccupation du gouvernement du Niger, les hydrocarbures ont été positionnés comme une priorité.

Comme le Niger n’est pas un pays producteur du pétrole à l’époque, les activités dans ce secteur et l’approvisionnement du pays en hydrocarbure étaient assurées par les multinationales jusqu’en 1977.

Les conditions défavorables d’exploitation ont conduits les autorités Nigériennes à réfléchir sur la mise en place d’une structure nationale.

C’est  ainsi que la société Nigérienne des produit pétroliers (la SONIDEP) a vu le jour.

Elle est sous la tutelle directe du ministère  en charge du commerce. Elle a débuté ses activités en septembre 1979, Avec un capital de 500 millions de franc CFA entièrement versé par l’Etat du Nigérien et a été porté à 1 milliard de franc CFA en 1986 par l’incorporation des réserves. 100 000 actions en numéraire d’un montant nominal de 10 000franc CFA, entièrement détenu par l’Etat Nigérien (article 6 du statut de la société)

Elle est régie par :

*  les dispositions de l’acte uniforme OHADA relatif au droit des sociétés commerciales et du GIE ;

* les lois et règlements régissant les établissements publics, sociétés d’état et société d’économie mixte du Niger ;

* son règlement intérieur et son statut.

Elle est également soumise à la convention collective interprofessionnelle du 15 décembre 1972 de la République du Niger.

42 ans après sa création la société dispose aujourd’hui de 7 dépôts à  travers le pays soit une capacité de stockage tout produit confondu de 53 000 m3 il s’agit de :

-Dépôt de Dosso (ouvert en 1980) ;

-Dépôt de Zinder (ouvert en 1980) ;

-Dépôt de Diffa (ouvert en 1980) ;

-Dépôt d’Agadez (ouvert en 1981) ;

-Dépôt de Maradi (ouvert en 1982) ;

-Dépôt de sorey (Tillabéry ouvert en 1994) ;

-Dépôt de Tahoua (ouvert en 2017).

Aussi, trois représentations sont ouvertes dans le cadre de l’approvisionnement du pays :

-Représentation de Cotonou depuis la création de la SONIDEP en 1977 ;

-Représentation  Lomé ouverte en 2002 ;

-Représentation SORAR en 2011.

La Société Nigérienne des Produits Pétroliers (SONIDEP) est devenue Société Nigérienne de Pétrole (SONIDEP SA), le 02 Janvier 2020 avec l’adoption de ses nouveaux statuts.

Ces statuts consacrent pour l’essentiel ; l’augmentation du capital d’un (1) à dix (10) milliards de F CFA ; la recomposition du conseil d’administration ; le changement de tutelle (du ministère du commerce au ministère du pétrole) ; le changement de dénomination et l’élargissement  de son objet social qui se résume à :

  • Garantir l’approvisionnement de la République du Niger en Hydrocarbures de qualité.
  • La promotion et la mise en valeur des hydrocarbures en République du Niger.
  • La gestion pour le compte de l’Etat ou en son nom et pour son propre compte, en tout pays et par tous moyens légaux, des actifs et intérêts présents et futurs liés, affectés ou résultants des opérations pétrolières, et des opérations de transport.
  • La création d’un cadre propice à la formation du personnel nigérien et la contribution à la constitution d’un pôle de compétence nigérien dans le secteur.

Cette mutation voulue par les plus hautes autorités du  Niger est la transformation en acte concret de sa politique énergétique  afin de compléter la stratégie de la filière pétrole en dotant le pays d’une société nationale de pétrole.